Vous etes ici: >Secteurs d'activité>Transport
Transport

Transport

La Région Casablanca - Settat possède plusieurs programmes pour accompagner le rayonnement des principales infrastructures de la Région.

CHIFFRES

Les prévisions du ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique table sur une augmentation des trafics entre 2010 et 2030. Cette évolution est en effet justifiée par l’augmentation par 3,5 de la production des hydrocarbures, par 5,6 celle du charbon, par 2,4 celle des produits de l’OCP (Office Chérifien des Phosphates), par 10 celle des agrumes, par 9,8 celle des conteneurs import-export et 3,2 pour les conteneurs transbordement.

AÉRIEN

Le Maroc se positionnant comme plateforme tournante, l’aéroport Mohamed V se positionne comme un hub international du Sud de la Méditerranée et un Gateway vers l’Afrique.

L’aéroport Mohammed V est en effet le premier aéroport du pays en termes de mouvements (72 000 mouvements/an) et de passagers (8 M de passagers). Il représente la vitrine de la Région. Les travaux en cours des terminaux démontrent la nécessité d’en faire un meilleur espace de telle sorte à donner une meilleure image du pays.

La connectivité nationale a été estimée à plus de 90% ds vols domestiques. Elle transite par la Région Casablanca - Settat. 22 liaisons et 16 villes marocaines sont ainsi desservies au départ de Casablanca. L’aéroport de Casablanca représente la principale passerelle du pays en termes de capacité, suivi par Marrakech. 96% des vols domestiques par l’aéroport de Casablanca suivi de Marrakech et Agadir. L’aéroport est accessible par voie ferroviaire via la gare de Casablanca et par la route (A7).

A l’horizon 2020, l’objectif est d’atteindre les 20 millions de passagers. Les schémas directeurs pour le développement des plateformes aéroportuaires sont destinés à équilibrer les trafics.

MARITIME

La Région Casablanca Settat est la mieux dotée en infrastructures maritimes, elle bénéficie de 4 ports. Chacun des ports de la Région a son propre positionnement ce qui permet de proposer une offre portuaire régionale complète.

Le Port de Casablanca constitue un point de connexion historique de la Région au monde et concentre encore une grande partie des échanges. A lui seul, près de 40% des échanges commerciaux extérieurs sont traités.

La Région Casablanca - Settat qui se situe au carrefour des flux maritimes régionaux enregistre une très bonne performance maritime au niveau de son port de Casablanca. Elle a également été remarquée par sa forte progression dans les classements internationaux en termes de connectivité et de débit portuaires. Bref, la Région constitue une zone portuaire de premier plan impactant sur l’économie nationale.

FERROVIAIRE

De fait de sa position géographique et de son rôle économique, la Région Casablanca Settat bénéficie d’un réseau ferroviaire étendu. Casablanca est le plus grand hub ferroviaire car il s’agit de la plateforme tournante du transport de sucres et de céréales. Settat est spécialisée dans le transport de matériaux de construction.

Le « Plan Rail Maroc 2040 » permettra d’insuffler une vague de croissance pour la région. De nouveaux chemins de fer sont prévus pour désenclaver des zones à l’instar de Sidi Bennour et Benslimane. Une répartition ferroviaire équitable est attendu à cet horizon. La ligne TGV Tanger-Marrakech via Casablanca est en construction.

L’exploitation de la ligne devra générer en moyenne quelques 1500 emplois directs et 800 emplois indirects. La création à terme d’un institut ferroviaire portera le transfert de savoir faire. Le Maroc a intégré la compensation industrielle dans son partenariat avec la France et prévoit de soumettre 1,1 milliards d’euros sur un ensemble d’investissement global à une concurrence ouverte. Ceci permettra de donner une nouvelle dynamique à l’industrie marocaine.

ROUTIER

La Région Casablanca Settat dispose de la meilleure couverture au Maroc en termes d’infrastructures routiers, avec un linéaire de 6000 km (soit 13% des routes du Maroc). Ceci représente une couverture de 293 km/1000km²) vs 57 km/1000km² au niveau national. Les autoroutes jouent le double rôle de connexion nationale et régionale en reliant la Région aux principales villes (Tanger, Rabat, Marrakech) mais aussi les principaux centres urbain intra régionaux.