Vous etes ici: >Secteurs d'activité>Industrie
Industrie

Industrie

La politique industrielle nationale a mis la région de Casablanca – Settat au cœur des priorités. La Région génère en effet déjà 65% de la production industrielle nationale et abrite 256 000 emplois industriels.

Son leadership incontestable à l’échelle nationale permet de couvrir l’ensemble des filières industrielles, dans un contexte de mutation de son profil. Les acteurs industriels sont dans un mode nouveau de Gouvernance pour optimiser leur performance compte tenu de la compétitivité sur certaines filières.

ATOUTS

La Région de Casablanca - Settat est aujourd’hui le premier pôle industriel du Maroc, grâce à des acteurs majeurs comme l’OCP, la COSUMAR et encore d’autres. Elle contribue à presque ⅔ de la production nationale. Sa capacité additionnelle a été estimée à 20 millions de tonnes. Elle est rattachée à un programme d’un coût global d 145 milliards de dirhams qui a été mis en place en 2008 et qui court jusqu’à 2025. L’objectif est d’augmente la capacité de production en mettant en avant l’efficacité des coûts et la R&D.

L’activité industrielle se concentre majoritairement dans 5 provinces, qui forment des écosystèmes multi industriels à savoir Casablanca, Mohammedia, Nouaceur, El Jadida et Berrechid.

La politique industrielle insoufllée il y a quelques années par le nouveau gouvernement laisse entrevoir un nouveau profil industriel en mutation. Le plan d’accélération industrielle 2014/2020 aura pour mission de catalyser la croissance. Il s’agit d’une véritable feuille de route pour placer l’industrie en tant que pourvoyeur d’emplois et levier de croissance.

La Région est leader sur les filières de la chimie et la parachimie qui ont un fort potentiel à l’export. D’autres industries de transformation se démarquent comme le secteur de l’agroalimentaire qui admet un fort potentiel de création d’emplois.

FORTE CONNOTATION INDUSTRIELLE

La population active occupée de la Région Casablanca - Settat a une connotation industrielle clairement plus marquée par rapport à la moyenne nationale. L’industrie régionale étant à 46% plus productive que l’industrie nationale. La Région développe une industrie diversifiée, avec une prépondérance de la chimie et du textile. La production industrielle est dominée en effet à hauteur de 52% par la chimie et la parachimie. Cette filière entretient également les exportations industrielles de la Région. Les secteurs du textile et du cuir sont également pourvoyeurs d’emplois à hauteur de 31%.

CHIMIE ET PARACHIMIE, filière impulsant la dynamique industrielle régionale.

La Région Casablanca Settat est la mieux dotée en infrastructures maritimes, elle bénéficie de 4 ports. Chacun des ports de la

La filière chimie et parachimie concentre plus de la moitié de la production industrielle régionale. La Région Casablanca - Settat est leader mondial dans le phosphate. Elle se caractérise également par la disponibilité de ressources naturelles exclusives. la Région abrite de grands groupes nationaux et internationaux de la filière, répartis sur 6 provinces.

OCP : acteur industriel majeur du développement

L’OCP joue un rôle important dans le développement de la région, à travers le site de Jorf Lasfar dans la province d’El Jadida. Exerçant un poids important sur les exploitations, son impact positif sur la création de l’emploi et le tissu de sous traitance local est indéniable. Bref, l’OCP est un acteur clé de la plate-forme industrielle de Jorf Lasfar, le plus grand site au monde de valorisation de phosphate.

AGROALIMENTAIRE : une filière dynamique et productive

La filière agroalimentaire représente … de la production industrielle de la Région. Elle se démarque par sa productivité grâce au savoir faire de grands groupes locaux et internationaux. Elle est aussi génératrice d’emplois.

TEXTILE : un secteur au dessus de la moyenne nationale

Malgré les difficultés enregistrés par ce secteur, la région porte la productivité la plus importante par rapport au reste des régions. C’est la pression internationale qui a fait baissé les commandes dans ce secteur où les emplois sont en diminution, il faut le reconnaître.