Vous etes ici: >Secteurs d'activité>Culture
Culture

Culture

A l’horizon 2020, une stratégie a été mise en place. Il s’agit d’atteindre 50 cibles dont les 10 ont déjà été identifiées.

Déjà, la priorité est à l’accélération de la fréquence des inscriptions et classements des sites et des monuments historiques, des objets mobiliers et éléments du partimoine immatériel à 500 par an.

La mobilisation de l’investissement a permis d’atteindre un chiffre de 3,4 milliards de dirhams de telle sorte à pouvoir réaliser 138 projets déjà indentifiés. Ces derniers devraient être soit restaurés soit mis en valeur en tant que sites et monuments historiques.

Inscrire 5 sites culturels et naturels sur la Liste du patrimoine mondial fait partie des axes stratégiques retenus par la vision 2020.

Le secteur

La mise en place d’un programme national de sauvegarde du patrimoine culturel et naturel en représente le 4 ème axe. Concevoir des plans d’actions de 5 médinas et 5 sites de Patrimoine culturel et naturel est un axe d’envergure en cours puisque les travaux de l’ancienne médina de Rabat ont déjà été lancés et inaugurés.

La création de 17 centres d’interprétation du Patrimoine et 10 conservations des sites fait partie des priorités. Un autre axe a été dédié à la création et la formation d’une police du patrimoine.

Mettre en place un programme de formation en matière d’archéologie sous marine représente une cible aussi. L’intégration de la composante Patrimoine dans l’enseignement scolaire fait partie des priorités dans la politique globale.

Enfin, il s’agira de mettre à niveau le cadre juridique lié au patrimoine culturel en promulguant une Charte Nationale de préservation du patrimoine culturel et une loi relative aux trésors humains vivants.

Sites culturels

La mosquée Hassan II : Située sur la corniche de la province de Casablanca, la mosquée Hassan II est la 6ème plus grande mosquée du monde. Au delà de la symbolique religieuse, ce chef d’oeuvre a absorbé 53 000 m2 de bois et 10 000 m2 de zellige. Cet aménagement culturel sur neuf hectares fait de cette mosquée un monument incontournable. En la mémoire de feu Hassan II aussi.

La Kasbah de Mohammedia : Construite en 1773 sous l’égide du Sultan Sidi Mohammed Ben Abdallah, la Kasbah de Mohammedia s’étend sur près de 7 hectares. Initialement destinée à abriter les entrepôts céréaliers de la région de Tamasna, elle représente un lieu de résidence pour de nombreux habitants de la ville.

La Kasbah de Boulaouane : Située à 90 km d’El Jadida, la Kasbah de Boulaouane a été construite par Moulay Ismail vers 1710 dans le but de contrôler le territoire et les routes de commerce.

La Cité portugaise de Mazagan : Importante enclave commerciale, El Jadida était un port important de la côte nord-ouest africaine à l’époque de l’occupation portugaise, bénéficiant du commerce des précieux produits de l’intérieur et du contrôle de la route des Indes, que longe la côte africaine. En 2004, l’Unesco classe la cité portugaise de Mazagan au patrimoine mondial.

Une région animée par des événements culturels

Casablanca: depuis plus d’une décennie, les autorités locales ont repensé la stragéie culturelle pour favoriser la promotion des artistes. Créé en 2005, le festival de Casablanca en est une parfaite démonstration. La palette des artistes internationaux et nationaux ne cesse de s’élargir au fil des ans. En même temps, le festival Jazzablanca est né pour promouvoir le Jazz. Le festival des jeunes musiciens (L’Boulvard) est une initiative privée qui a pendant longtemps marquée la scène culturelle casablancaise.

Mohammedia: Le Festival des fleurs a été créé en 2007. Cette action citoyenne permet de créer un espace culturel unique où le débat revêt plusieurs facettes culturelle et sportive précisément.

Benslimane: La ville a depuis 2006 fêté le Zajal à travers un festival en hommage à la poésie populaire et à ses grands poètes. A Bouznika, c’est le Moussem du raisin qui la démarque. Settat: Elle abrite le festival international des arts plastiques et le festival We Love Settat, créé en 2010 en l’honneur de la musique et de la jeunesse Settati.

El Jadida et Sidi Bennour: Créé en 2008, le festival international de la Halka fait partie désormais de l’ADN de ces deux villes. Destiné à promouvoir, préserver et perpétuer le patrimoine culturel immatériel de l’art du conte et de la halka, l’événement se perpétue chaque année. Le moussem de Moulay Abdellah Amgha est un grand rassemblement festif populaire.

UNE INFRASTRUCTURE CULTURELLE PREDOMINANTE À CASABLANCA

L’offre en équipements culturels est bien plus concentrée à Casablanca et dans les provinces limitrophes à savoir Nouaceur, Médiouna et Mohammedia. Malgré cette inéglaité spatiale, la région bénéficie dans son intégralité quelques 200 équipements culturels, représentés majoritairement par les maisons des jeunes, les galeries d’art (concentrées à Casablanca) et les foyers féminins.

DES PARCS D’ATTRACTION AUTOUR DE CASABLANCA

Sindibad - Casablanca: Étalé sur 32 hectares, le parc de jeux SINDIBAD est un parc historique de Casablanca disposant de 22 attractions. Réaménagé depuis 2015, il propose un ensemble d’espaces.

Tamaris Aquaparc - Province de Casablanca : Tamaris Aquaparc est le premier parc aquatique Marocain. Il s’étend sur une superficie de 7,5 hectares. Il dispose d’une vaste gamme d’attractions aquatiques et d’une grande salle de jeux.

Dreamvillage - entre Mohammedia et Casablanca : Dream Village propose sur près de 20 hectares situés entre Casablanca et Mohammedia et à quelques kilomètres de la forêt des Cascades, des espaces naturels, touristiques et de loisirs. Parmi les activités à disposition, un espace de jeux pour les enfants, un centre équestre, une piscine et un zoo.

Adventure Land - province de Casablanca : Doté d’une capacité d’accueil de 1500 personnes, Adventureland est le premier parc d’attractions, couvert à thème à Casablanca. Il s’étale sur une superficie de 5000 m2.