Vous etes ici: >Historique>Provinces et Préfectures>Mohammadia

Mohammedia

Mohammedia Située dans la partie Nord-Ouest de la région de Casablanca-Settat. Mohammedia compte aujourd’hui une population d’environ 403 392 habitants, avec 28,6% de la population rurale. La superficie de la province est de 180 km2, découpée en 6 communes dont deux urbaines.

Secteurs sociaux

  • Santé

  • Education

  • Habitat

  • Emploi

La couverture sanitaire de Mohammedia est un médecinn pour 1 425 d'habitants et un ESSP (Établissement de Soin de Santé Primaire) pour 31 000 habitants, une couverture régionale urbaine deux fois plus importante que la couverture rurale. 

Depuis le début des années quatre vingt, Mohammedia a su rajouter avec une certaine réussite un nouvel atout à ses multiples et diverses vacations. La Préfecture est aujourd’hui une véritable ville universitaire qui abrite trois facultés (lettres, Droits et sciences) et deux instituts supérieurs (Technologie hôtelière et touristique, ENSET), et qui accueille près de 240.000 étudiants.

46% des logements dans la province de Mohammedia représentent des maisons marocaines, avec un nombre de 4 818 de ménages. 
Une nouvelle ville est en cours de développement à Mohammedia : Zennata, une commune urbaine de Ain Harrouda, province de Mohammedia. Le projet s’étend sur une superficie de 1 830ha.

Mohammedia enregistre un taux net d’activité de 49,8% et un taux de chômage de 18,3% parmi la population active de plus de 15 ans.

Mobilité

Réseau routier

La province de Mohammedia possède un réseau routier de 179 km. Elle est reliée aux provinces et villes limitrophes par un réseau routier et autoroutier dense et qui se compose de l’autoroute Casablanca – Rabat, de l’autoroute de contournement de Casablanca, de l’autoroute Casa-Marrakech, de la route principale 36 B et nationales 1 et 9 et régionales 322 et 323.

Réseau ferroviaire

Compte tenu de sa position centrale entre les villes de Rabat et Casablanca, la province de Mohammedia dispose d’un réseau ferroviaire par lequel transite un important trafic de trains. 

Environnement

Domaine forrestier

La province de Mohammedia bénéficie d’une faune et d’une flore diversifiées, la dotant ainsi d’un patrimoine naturel et d’un paysage riche à valoriser. La zone humide de Mohammedia abrite plus de 80 espèces d’oiseaux dont 3 espèces rares.

Production de déchets solides et liquides

Mohammedia est la 2ème dans sa région en termes de production de déchets avec 332,70 tonnes par jour, soit 5,3% de part déchets ménagers.

Secteurs productifs

  • Industrie

  • Agriculture

  • Finances et commerce

  • Tourisme

Mohammedia, grâce à son positionnement stratégique sur l’Axe métropolitain central entre Casablanca et Rabat, ambitionne de devenir le premier pôle supra régional du Maroc, via notamment, le Projet commercial Zenata (25 ha). La province de Mohammedia réalise 30% de la production industrielle de la Région.

La superficie agricole utile est de 15 950 Ha, dans la province de Mohammedia. On y retrouve majoritairement des exploitations arboricoles et animales dont les bovins se taillent la part du lion. L'apiculture se développe aussi, dans la province.

La province de Mohammedia a reçu plusieurs prix pour ses produits : Médaille de bronze pour la production du coing dans le concours marocain des produits du terroir.

Un taux de bancarisation de 84% supérieur à la moyenne nationale mettant en relief une forte inclusion financière relativement aux autres provinces de la Région. Un grand potentiel de développement de l’offre Offshoring autour des bassins d’emploi (pôle universitaire majeur). 

La province de Mohammedia dispose d’un ensemble de sites balnéaires favorisant une attraction touristique à offre diversifiée.

Les sites balnéaires : Sablettes, Monica, Yasmina, Manesman centre, Ouled Hamimoun, Grand – Zenâta, petit Zenâta, Paloma etc.…, qui s’étendent sur plusieurs Km.

Les sites naturels : les forêts de Oued El Malah et Oued Nififikh, le site des Cascades, le barrage de Oued Hassar etc...

En outre, la province dispose d'une offre de divertissement assez importante, à travers les stations banléaires et autres clubs qui y sont implantés.