Vous etes ici: >Le conseil régional>AREP

AREP - Agence Régionale d'Exécution des Projets

Qu’est-ce que l’AREP ?

L’Agence Régionale d’Exécution des Projets est une structure administrative et technique, placée sous la supervision et le contrôle de chaque Conseil régional. Le concept des AREP a été proposé pour la première fois, par la commission consultative de la régionalisation, mise en place par SM le Roi, le 3 janvier 2010, pour être repris de façon officielle, dans la loi organique 111-14.

Contexte de création : région Casablanca Settat

Dans le but de concrétiser l’article 128 de la loi organique 111.14 qui stipule " En vue de permettre aux conseils des régions de gérer leurs affaires, il est créé auprès de chaque région, sous la dénomination AREP, une personne morale de droit public dotée de l'autonomie administrative et financière". Le conseil régional de Casablanca Settat a mis en place l’agence régionale d’exécution des projets.

Sa Mission

Les missions de l’AREP, selon l’article 130 de la loi organique 111-14 sont :

  • Apporter au conseil de la région, sous demande du président, toute forme d’assistance juridique et d’ingénierie technico-financière, lors de l’étude et l’élaboration des projets et programmes de développement ;
  • Prendre en charge et exécuter les projets et programmes de développement adoptés par la région ;
  • Gérer certains projets pour le compte de la région ;
  • Proposer, au Conseil, la création de sociétés de développement régional (SDR).

Ses principaux organes

Les principaux organes assurant le fonctionnement de cette agence sont :

  • Un président ;
  • Un directeur général qui gère le travail du comité de supervision et de contrôle ;
  • Un comité de supervision et de contrôle qui élabore le plan d’actions, le budget annuel, les comptes et l’affectation des résultats, l’approbation des états comptables et financiers de l’agence ainsi que le statut du personnel.

Ses ressources

Les ressources financières

Le budget de l’agence se compose, principalement, des dotations de fonctionnement et d’investissement affectées par le Conseil de la région, les revenus issus de l’exploitation et la gestion des projets.

Les ressources humaines

Le personnel de l’AREP est recruté par voie contractuelle, détaché auprès de la région ou d’autres administrations publiques, ou mis à disposition par l’Etat ou des collectivités locales.

Etat d’avancement : région Casablanca Settat

Depuis sa création, l’agence a commencé à concrétiser les rôles qui lui sont attribués dépendamment du premier paragraphe de l’article 130 de la loi organique 111-14 ; Les avancées en la matière se présentent sous la forme de quatre volets essentiels :

Premier volet : la participation de l’agence dans les projets prioritaires du conseil de la région

1 La première part du programme « Massalik », longeant 787 km :

  • La première & deuxième tranche du marché BR/2017/24 relatif aux provinces de Benslimane et Mohammedia (138,22 Km)
  • Le marché N° BR/2017/18 relatif à la province de Nouaceur (41 Km)
  • Le marché N° BR/2017/12 relatif à la pronvice de Sidi Bennour (47,11 Km)
  • La première & deuxième tranche du marché N° BR/2017/13 relatif aux provinces de Berrechid et Mediouna (133,52 Km)
  • La première et deuxième tranche du marché N° BR/2017/14 relatif à la province d’El Jadida (137,18 Km)
  • Les cinq tranches du marché N° BR/2017/15 relatif à la province de Settat (290 Km)

Toutes ces tranches ont été confiées à des entreprises marocaines actives dans le domaine.

2 La deuxième part du même projet longeant 1200 km :

L’AREP a collecté et étudié les dossiers reçus et a organisé une réunion technique avec le bureau des études chargé de la consultation relative à ce domaine, pour l’inciter à prendre les mesures nécessaires pour la préparation des dossiers des appel d’offres référents aux travaux de cette phase, ou celles relatives au suivi de ce qui a été réalisé lors de la 1ere phase ; tout en l’invitant à concrétiser les directives émanant du conseil de la région, en rapport avec le commencement des travaux.

3 Le projet de la mise en place d’une plateforme numérique « GEO-HUB »

Dans le cadre de ce projet, l’AREP a veillé sur l’encadrement du processus de sélection des experts, de quelques agences spécialisées dans le domaine, et ce dans le but d’apporter l’aide nécessaire au staff administratif de la région, ainsi que celui de l’agence, à qui incombe la responsabilité d’étudier et de présenter les offres soumissionnées pour ce marché.

Le deuxième volet : étude et suivi du programme de développement régional et la création d’un terrain fertile pour sa concrétisation

Dans ce cadre, l’agence assure le suivi quotidien de cette étude, ainsi que l’encadrement du bureau d’études dans le processus de préparation du PDR.

Depuis Mars 2017, le travail de l’agence s’inscrit dans une perspective de coordination et de consultation permanente, avec le président de la région, les ministères et institutions concernés, dans le but de concevoir les montages financiers et de préparer les projets de conventions pour la réalisation de ce programme.

D’un autre côté, l’agence a pris contact avec différents organismes mondiaux, à savoir la banque mondiale et le Millennium, challenge corporation dans une perspective de recherche de financement et de coopération.

Le troisième volet : les missions attribuées de la part du président de la région

Les missions attribuées à l’AREP, par le président de la région Casablanca Settat sont les suivantes:

  • L’élaboration du cahier de charges relatif au plan régional du traitement des déchets non nocifs et non ménagers.
  • La recherche et l’identification des terrains qualifiés à abriter les zones d’activité économique au niveau de la région
  • L’étude des différentes demandes émanant de la part des collectivités territoriales et des différentes provinces et préfectures concernant l’octroi d’aide de la part du conseil pour la réalisation de certains projets de développement
  • La supervision du concours « Jihati » pour choisir le logo de la région
  • La validation de la charte graphique du logo.

Le quatrième axe : les ateliers internes de l’agence

Parmi les résultats auxquels a abouti l’étude du PDR, on trouve l’organigramme de l’agence et le règlement du personnel qui ont été approuvés par le comité de suivi, lors de sa réunion datant du 30 Juillet 2017. D’un autre côté, L’AREP a orienté ses efforts vers le renforcement du personnel administratif de l’agence et l’appui aux moyens d’action. Dans ce sens l’agence a :

  • Lancé un processus de recrutement interne
  • Lancé l’ouverture des candidatures pour le poste de directeur administratif et financier de l’agence
  • Cherché à renforcer les moyens d’action de l’administration et des différents cadres qui s’en serviront
  • Demandé des consultations concernant les mécanismes et les moyens visant à améliorer la productivité et l’efficacité des services de l’agence, surtout sur le volet de l’informatique et la digitalisation des procédures à suivre pour la gestion des projets, des programmes et des marchés.